Trente mélodies populaires de Basse-Bretagne (1931)/Me voa deut beteg aman

Eus Wikimammenn
Aller à la navigation Aller à la recherche

Oberennoù damheñvel pe handelvoù all zo ivez, gwelout Me a zo deut betek aman.



ME VOA DEUT BETEG AMAN
J’AVIONS CHOISI MES AMOURS
Traduction française en vers de
FR.COPPÉE
                  
Musique de
L. A. BOURGAULT-DUCOUDRAY


Ar skridoù-sonerezh zo diweredekaet evit poent.


I

Me voa deut beteg aman
Da gana da zansal
Allas ! dirag Marianna
Me na gredan ket gwikal.

II

Abaoue m’he deus taolet
Eur zell tener varnhon
Va mouez a zo diraouilhet
Ha tomet eo va c’halon


III

Ha brema ni zaï en dro
Laouen oll ha seder
’ n eur gana beteg ma vo
Peurskuizet hon divesker.


————


Cette chanson de Cornouailles est dans le mode phrygien. Le phrygien, comme le dorien, est basé sur une dominante, et sa terminaison, dans laquelle le sens reste suspendu, déroute un peu notre oreille.

Bien qu’elle ait été recueillie à Plestin, cette chanson est originaire de Scrigniac en Cornouailles.