Trente mélodies populaires de Basse-Bretagne (1931)/An eol a zao

Eus Wikimammenn
Sauter à la navigation Sauter à la recherche



AN EOL A ZAO
LE SOLEIL MONTE
Traduction française en vers de
FR.COPPÉE
                  
Musique de
L. A. BOURGAULT-DUCOUDRAY


Les partitions musicales sont temporairement désactivées.


I

An eol a zao da doma’r bed
Ar c’houailh zo toues an hed
ar c’houailh’ zo toues an hed
Mar-jân, pegen kaer eo beva
’n em garet ha kana la la
Mar-jân, pegen kaer eo beva
’n em garet ha kana.

II

Sourral a reont an aveliou
Au drevad, ar bleuniou, (bis)

Marjan, pegen kaer eo beva,
’n em garet ha kana, (lalaa)

Bis

————


Cette charmante melodie, d’une couleur si agreste et d’un contour si original, est dans le mode hypophrygien. On remarquera la liberté de sa construction rythmique, La première période renferme six mesures distribuées de la manière suivante : un motif rythmique de deux mesures répété deux fois et encadré entre deux motifs d’une mesure qui se font pendant. Les deux dernières périodes sont des phrases de cinq mesures, qui se répondent symétriquement.