Yann an Arc’hantek

Eus Wikimammenn
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Oberennoù damheñvel pe handelvoù all zo ivez, gwelout Iann ann Arc’hantek.

Rouart, Lerolle & Cie, 1913  (p. 71-72)



Yann an Arc’hantek


1. Version du Trégor.
Les partitions musicales sont temporairement désactivées.


Janed Helari, merc’h he mam,
E braoa plac’h a vale dinam,
E braoa plac’h a vale dinam.


TRADUCTION. — Jeannette Helari, fille de sa mère, — Est la plus belle fille qui marche sans tache.

Chanté par Maryvonne le Flem, Port-Blanc.


2. Autre Version du Trégor.
Les partitions musicales sont temporairement désactivées.


Janed Helari, merc’h he mam,
E braoa plac’h ’vale dinam ;
Ha ne gred ket sevel he fen,
Gant an dudjentil e goulen.


TRADUCTION. — Jeannette Hélari, fille de sa mère, — Est la plus belle fille qui marche sans tache ; — Et elle n’ose pas lever la tête, — A cause des gentilhommes qui la demandent.

Chanté par Augustine Kerleau, Port-Blanc.