Trente mélodies populaires de Basse-Bretagne (1931)/Skraperez

Eus Wikimammenn
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Oberennoù damheñvel pe handelvoù all zo ivez, gwelout Scrapérèz.



SKRAPEREZ
LE RAPT
Traduction française en vers de
FR.COPPÉE
                  
Musique de
L. A. BOURGAULT-DUCOUDRAY


Les partitions musicales sont temporairement désactivées.
I


Lavarit d’in, martoloded, (bis)
Pe briz e werzit eur c’hant-hed.
Vanturmadirette
D’ober krampoez ’vit an ti ?
Vanturmadiri

II

Seiz lur pemp guenneg ar sac’had (bis)
Mez evit liou ho taoulagad
E vo grêt rabad deoc’h-c’hui.

III

Diskennet berjelen er vag (bis)
Hinthi stagaz da lavigat :
— Ganeomp d’an Indez e teuï

IV

— Ganeoc’h d’an Indez na zin ket, (bis)
Rag ma bugel ha ma fried
Am ged pell’zo ’ bars an ti

V

— Berjelen, peuz ket pemzeg vloaz, (bis)
Ha ne peuz na bugel na goaz,
D’in-me pried e vezi.

————


Cette chanson est construite, comme le n°5, dans le mode de (tonique) avec si naturel (transposé d’un demi-ton). Après le retour répété de la dominante qui apparaît comme finale dans les phrases du début, la terminaison sur la tonique est d’un effet piquant et imprévu.

Le mélange de la mesure à deux temps et à trois temps communique au rythme une allure très libre, sans nuire en rien à sa clarté et à son aplomb.