Trubuilho an dud dimezet

Eus Wikimammenn
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Oberennoù damheñvel pe handelvoù all zo ivez, gwelout Trubuillo ann dud dimezet.

Rouart, Lerolle & Cie, 1913  (p. 180-181)



Trubuilho an dud dimezet


1. Version du Bas-Léon.
Les partitions musicales sont temporairement désactivées.


Eur plac’hig ’zo er c’hontre, eur plac’hig re friand,
Eur plac’hig re friand,
Deus laket n’he spered ar zonj dimezi re yaouank,
Fan la dira, tra la la, Fan la dira, tra la la !


TRADUCTION. « — Il y a une fillette de la contrée, une fillette trop friande, — Une fillette trop friande, — Qui s’est mis en tête de se marier trop jeune — Fan la dira, etc

Chanté par Mme le Borgne, Boharz.
Phono Crocq.


2. Autre Version du Bas-Léon.
Les partitions musicales sont temporairement désactivées.


Etre Plouider ha Trelez,
Me ’meus choazet eur vestrez,
Ya, ar vrava, en eur ger,
Eus a verc’hed Plouider.


TRADUCTION. — Entre Plouider et Trelez — J’ai choisi une maîtresse, — Oui, la plus belle, en un mot, — Des filles de Plouider.

Chanté par Mme le Borgne, Boharz.
Phono Crocq.