Son ar giminerez

Eus Wikimammenn
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
◄   Ar c’hi enn dien Son ar giminerez Da beder demezel   ►


XVIII


SON AR GIMINEREZ[1]


LA SÔNE DE LA COUTURIÈRE


Chanté par Ph. Quéroué, de Trégunc (Finistère).


————



\version "2.16.2"
\header {
  tagline = ##f
}
\score {
  <<
    \new Voice = "kan" {
      \autoBeamOff
      \relative c' {
        \clef treble
        \key e \minor
        \set Staff.instrumentName = \markup {\huge \bold I.}
        \time 3/4
        \partial 8*1
        %\set melismaBusyProperties = #'()
        \override Rest #'style = #'classical
         \tempo \markup {
    \concat {
      \italic {Moderato. " "}
      " " Métr. " "
      \note #"4." #1
     " "= 92.
        }}
e8 | e b' b^✛ (a) b cis | d ([cis]) b4 r8 a | \break
b e d^✛ b c d | b [(a]) g4^\fermata  g8 ([fis])^\markup { \italic {rallent.}} | \break
g a b^✛ b e, fis | g [(fis]) e4 r4 \bar "|."
      }
    }
    \new Lyrics \lyricsto "kan" 
    {
     %\override LyricText #'font-shape = #'italic
%\set stanza = "1."
Chi -- la -- ouet oll ha chi -- la -- ouet,
Ar zon -- nik ne -- ve e zo sa -- vet,
Ar zon -- nik ne -- ve e zo sa -- vet.
    }
  >>
  \layout { 
   % indent = #00
       line-width = #160
    %  ragged-last = ##t
  }
  \midi {
    \context {
      \Score
      tempoWholesPerMinute = #(ly:make-moment 92 4)
    }
  }
}



1

Chilaouet oll ha chilaouet,
Ar zonnik neve e zo savet,
Ar zonnik neve e zo savet.


2

E zo savet d’eur giminerez
P’hini ’gredan ’zo gwir divodez. (bis)

3

Ar chapelik a zo kichen
A zo hanveet chapel an drindet. (bis)

4

Bemde arok monet d’he devez,
Ia d’hi da laret he chapeled. (bis)

5

Pa oaï vonet lar[2] he chapeled
Roue an Dauphin ’n euz rekontret.

6

Roue an Dauphin ’n euz rekontret
Dibonjour d'heï an euz laret.

7

« Dibonjour d’hoc’h-ta, kiminerez,
« Ha pegement touchet d’ho tevez ? »

8

« Na douchon ’med tri guenek bemde,
« Ha vevon[3] ganthê ervez Doue. »

9

« Lavaret d’in-ta kiminerez,
« Ha c’hui a c’hrouife ’barz ar palaëz :


10

« A c’hrouife al lien fin
« ’Vit ober rochidou d’an Dauphin ? »

11

« Na c’hrouion[4] na da brins na da brinsez
« Na c’hrouion nemed d’ar baïzanted. »

12

Eter-noz[5] vintin pa oa savet
D’ar palaëz da c’hrouia e oa oet.

13

D'ar palaêz da c’hrouia e oa oet,
Lien fin oa ret[6] d’heï da c’hrouiet.

14

Ret e oa d’ezhi al lien fin
Da ober rochidou d’an Dauphin.

15

Roue an Dauphin a zo klenvet.
An medisin d’haon a zo klasket

16

« Klasket ar beleg da va noui
« Ar giminerez da eureuji ».

17

He vamm hag he dad a lavare :
« Evit eur mab ’neun[7] bet gant Doue :


18

« Evit eur mab ’neun bet gant Doue
« Loskomp n’haon d’ober he volonte. »

19

Ar giminerez pa oa fichet
Honnez oa ’r c’haëron[8] deuz ar merc’hied.

20

Dre ma dostaê deuz an iliz
E oa ker kaër hag ar fleur-de-lys.

21

Dre ma dostaë deuz an aoter
E oa ker kaër ha bleun̄ per.

22

E oa ker kaër ha bleun̄ per
Roue an Dauphin enn he c’henver.


Notes. — On remarquera qu’aux mesures 1, 3 et 5 de la mélodie nous avons fait surmonter d’une croix ✛ les notes : si, ré, si. En voici la raison : l’exécutante doublait parfois de valeur ces trois notes. D’autres fois, elle chantait tel que nous avons noté. Doubler de valeur ces trois notes donne à la mélodie (tour à tour ton de plain-chant sans si bémol et avec si bémol) un charme puissant d’expression. L’exécution reste libre.

  1. Kiminerez pour kemenerez.
  2. Lar pour da lavaret.
  3. Vevon pour vevan = je vis.
  4. c’hrouion pour c’hrouian = je couds.
  5. Eternoz pour hanter-noz = le lendemain (m.-à-m : minuit).
  6. Ret pour roet = donné.
  7. ’N eun pour hon deuz = nous avons. Dans les environs de Quimper on dit aussi : neussen.
  8. c’haëron pour c’haëran = le plus beau, la plus belle.