Pajenn:Dizanv - colloque.djvu/107

Eus Wikimammenn
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Adlennet eo bet ar bajenn-mañ
107
FRANÇAIS ET BRETON.
C'est fait de lui.
Y a-t-il longtemps qu'il est malade ?
Il y a deux mois.
Quelle maladie a-t-il ?
Il est pulmonique.
Combien d’enfants a-t-il ?
Il en a sept.
Je crois que sa femme est bien affligée ?
Elle est inconsolable.
J’ai pitié d’elle.
Et moi aussi.
Est-elle jeune ?
Elle n’est ni jeune ni vieille.
Où demeure-t-elle ?
Dans la Grand'Rue.
Je vous remercie.



XXII. DIALOGUE
Entre un Frère et une Sœur.

Mon frère, parlez français avec moi.
De tout mon cœur.
Avez-vous dansé aujourd’hui ?
Ne le savez-vous pas ?
Non, j’ai sorti aujourd’hui de bon matin.
Où avez-vous été ?
Chez ma cousine.
Apprend-elle aussi le français ?
Elle commença hier.
Grêt eo anezan.
Ha pell so abaoue ma’z ê clan ?
Daou vis so.
Pe seurt clenvet en deus-en ?
Pulmoniq eo.
Pet buguel en deus-en ?
Seiz en deus.
He c’hrec’h so glac'haret bras, me gred ?
Inconsolabl eo.
Truez am eus out-hi.
Ha me ive.
Iaouanc ef-hi ?
N’en d’eo na iaouanc na coz.
Pelec’h ê chom-hi ?
Ebars er ru vras.
Me ho trugareca.



XXII. DIALOG
Etre ûr Breur hac ûr C'hoar.

Va breur, comsit gallec ouzin.
A greis va c’halon.
Danset hoc’h eus-hu hirio ?
Ne ouzoc’h-hu quet ?
Nan, sortiet oun bet hirio mintin mat.

Pelec’h oc’h hu bet ?
En ti va c’hiniterv.
Desqui a ra-hi ive ar gallec ?
Dec’h e commanças.