Pajenn:Buhez Santez Nonn.djvu/44

Eus Wikimammenn
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Ar bajenn-mañ n'eo ket bet adlennet


partie du Buhez. C’est dans cet ouvrage, pag. 115, vers 12 (la mesure prouve qu’il n’ya pas de faute), que l’un d’eux, pu-blié par Capgrav, a trouvé le nom de Paulantin, qu’il donne au maitre de Da-vid Âlain des Isles, mort en 1202,1’avait certainement devant les yeux, lorsqu’ex-pliquant ce passage des prédictions de Merlin : IJn prédicateur d’Hybernie de-viendra muet â cause d’un eufant encore renfermé dans le sein maternel (c’est la traduction libre des vers 8, 9 et 10 de la page 48), il dit : « Sanctus David bri-»tonum Waiensiiim archiepiscopus dum » adhuc in materno utero clauderetur, et »die quadam praedicator Hyberniae.... » verbum Dei populo prsedicaret, super-»veniente matre sancti David , repente »obmutuit; quipostmodumresumpto usu j* loqueudi cum spiritu prophetiae, instar * Zachariaepatris B. Joannis propbetavit, » et dixit mulieri illi, magni meriti fore «puerurn quem gestabat et excelsum iu » verbo gloriae, et cui ipse merito cedere, » ut pote meliori deberet, el quasi obmu- »