Pajenn:Buhez Santez Nonn.djvu/35

Eus Wikimammenn
Aller à la navigation Aller à la recherche
Adlennet eo bet ar bajenn-mañ
xxx
préface

le reproduire ici, et pour éclaircir notre texte, et en même temps pour servir de bases aux considérations qu’il m’a suggérées. Je suis l’édition des bollandistes, en indiquant les variantes fournies par Usher.


VITA SANCTI DAVID.


Caput primum.


1. « Sanctus, quem tinctio baptismi David, vulgus autem Devi clamat, veriloquis angelorum oraculis, ad patrem quidem prius, deinde ad S. Patricium, terdenis priusquam nasceretur, prophetatus innotuit. Nam quodam tempore pater ejus nomine Sanctus[1], rex Coreticæ gentis[2], angelica in somnis monitus voce, audivit : Crastina die venatum iturus, cæso prope fluvium cervo,

  1. Ce nom, qui est écrit ailleurs xantus et kenticus, se retrouve toujours dans notre manuscrit sous la forme de kereticus.
  2. La Corétique était une province voisine de la Démetie sur la mer d’Hybernie. Le Cardiguan moderne. Usher.