Pajenn:Buhez Santez Nonn.djvu/19

Eus Wikimammenn
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Ar bajenn-mañ n'eo ket bet adlennet


iusi que la sainteté fie Nonita et de Devy avait été 1’objet de plusieurs prophéties. Dieu dit a un ange : Va, bon ange, va vite trou-ver le roi. Keritius ( sic), inspire-lui le dé-sir d’aller â la ehasse; dis-lui qu’il trou-vera, auprès de la rivière, un eerf, un poisson et un essaim d’abeilles (1). . . Les abeilles et Ie miei signifient que Da-vid sera savant; le poisson... qu’il ne vi-vra que de pain et d’eau, et s’abstiendra de vin; le cerf, qu’il sera prompt â sur-monter le démon et ses oeuvres. PATRICE. \loi, Palrice, élu et consacré évêque selon la coutume de 1’église romaine, il laut que je me retire d’ici. IVlon sort est dur et pénible; je dois quitter le pays des roses, et aller prendre soin du nouveau troupeau qui m’est confié. Quoi qu’il en (i) I/étal du mannscrit nousempêche de tirer aucun sens r«t-Founahlc des cinq ligncs q,ui suivent. On parlc d’un monaslèrc, sans doute de celui où le roi devait envoycr les parties de cc* animanx réserrécs ponr son (ils. Voyei la légende