Pajenn:Buhez Santez Nonn.djvu/18

Eus Wikimammenn
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Ar bajenn-mañ n'eo ket bet adlennet


1’amour qu’elle avait pour Jésus; Devy, son fils, mérita, par la pureté de sa vie^ d’être élevé â la dignité d’archevêque. II fut un prélat âimable, un vrai et parfait Breton. Ecoutez avec attention le mystère'qui va être représenté; soyez attentifs aü jeu des acteurs (an mister quemerit, an facon hac an jest tut ouesl aruestit). L’histoirtt qui va être représenlée, a été composée en l’honneur d’une sainte et d’un sairit pleins de courtoisie. (A.11 istor dre an gloar a vezo lauaret an sanct hac an sanc-tez tut courles expreset). EXPOSITION. Dieu le père, qui est dans le paradis, le srrand Dieu a créé de rien les astres et les planètes , et les a créés parfaits. 11 a aussi formé 1’homme, qui, s’il füt resté innocent, ñ’eüt jamais été soumis au tra-vail. II nous a donné son fils pour nous racheter, et a permis que divers sainls personnages annon^assent, par avance, qui devait arriver. C’est a