Pajenn:Buhez Santez Nonn.djvu/15

Eus Wikimammenn
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Ar bajenn-mañ n'eo ket bet adlennet


contenant^un poéme?en langue bretonne. Il parvint â sejefprocurer: puis désirant me mettre â même de compléter les tra-vaux que j’avais commencés, il me le donna, en joignant â ce présent tous les renseignements qu’il avait pu recueillir dans le pays sur 1’ouvrage même. Ce ma-nuscrit, écrit sur papier, forme un petit volume in-8° de quarante-six doubles feuillets. L’écriture en est belle et de la fin du xive ou du commencement du xv siècle (1) ; mais son état de conservation est des plus mauvais. Abandonné pen-dant long-temps au fond d’une armoire humide, le papier est tellement détérioré en certains endroits, que le moindre choe en détache des parcelles. Quelques mots avaient déjâ disparu par des pertes de ce genre, lors de la première transcription que nous en avons faite, il y a bientôt quatre ans. Ceslacunes, puis celle d’une (i) Des faits inscrits sur le dernier feuillet du manuscrit par des mains qui paraissentcontemporair.es; le premier mention-nanl la fondation du Folgoat, célèbre églisc du pays de Léon, porlc la date de l’an mil troys cent cing uante (sie); le dernier,