Kloarek ar Glaouiar

Eus Wikimammenn
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Oberennoù damheñvel pe handelvoù all zo ivez, gwelout Kloarek Ar Glaouiar.

Rouart, Lerolle & Cie, 1913  (p. 94-95)



Kloarek ar Glaouiar


1. Version du Trégor.
Les partitions musicales sont temporairement désactivées.


Kloarek ar Glaouiar a sonje
Biken er prizon n’ec’h aje,
Biken er prizon n’ec’h aje.


TRADUCTION. — Le clerc le Glaouiar pensait — Que jamais en prison il n’irait… (bis).

Chanté par Marie-Jeanne le Bail, Port-Blanc.


2. Version de Haute-Cornouaille.
Les partitions musicales sont temporairement désactivées.


Pa oan er prizon en Naoned,
Den ebet ne de d’am gwelet, O !
Den ebet ne de d’am gwelet.


TRADUCTION. — Quand j’étais en prison, à Nantes, — Personne ne venait me voir, — Ho ! —— Personne ne venait me voir.

Noté par l’abbé le Besco, Sainte-Tréphine.
Communiqué par M. F. Vallée.