Kimiad daou zoudard yaouank (Gwilherm, 1905)

Eus Wikimammenn
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
◄   Al leanez Kimiad daou zoudard yaouank Landripen, Landrapen   ►


XXI


KIMIAD DAOU ZOUDARD YAOUANK


LE DÉPART DE DEUX JEUNES SOLDATS


Chanté par Perrine Ollivier, de Trégunc (Finistère).


————


Les partitions musicales sont temporairement désactivées.



1

Chilaouet hag e klefet kano eur zon neve savet
da zaou zen yaouank digoued ho zol[1] gathê.


2

C’hieton[2] oa mab d’an Tailler, c’hieton mab en Tailler,
Egil’ all oa Jos Graïk bihonnatik[3] euz an ger.

3

Ha p’hini e ma maget e rouz e feunteun wen
Ebarz eun tiik bihen[4] kichen ar Vailluren.

4

Jos Graïk bihen lare pe oa soudard he vab :
Dao[5] ê digas eun offrans evit dont da Vulat,
Ha ma blijo gat[6] Doue, jomo ganin ma mab.

5

’Botred yuouank neuz’ lare pe oant ont kuit euz ker
Kenavo Itron Varia ha c’hui otrou sant Per.

6

Douget am euz alizik[7] banniel braz ho iliz,
Kerklous ha d’an ofern bred evel d’ar gouspirou.

7

Kerklous ha d’ar gouspirou evel d’an ofern bred,
Ha da zul ar zakramant d'ar blavez tremened.

8

Dammet[8] da gemer brema rout’ ar C’hastel-nevez
’Kastelin a zigoueo soudennik eb dale.


9

’Botred yaouank neuz’ lare ’n eur vont meaz euz o zi,
Kenavo ma c’hoar Mar’Jannik ha c’hui ma c’hoar Mari.

10

Pe oant e kreac’h mine Rou[9] var an hent braz e vont,
Me glev kleier Landreger sontien d’an oferon.

11

Me lare d’am c’hamered : d’am-ni d’an oferen,
Car d’al leac’h e iam bremen[10] n’euz ket a veleien.

12

Car d’al leac’h e iam bremen n’euz ket a veleien,
Da laret ar gouspirou kenneubeud ’n ofern bred.


Le quatrième couplet a trois vers. Pour exécuter, il suffit de chanter la mélodie telle quelle pour les deux premiers vers, puis le troisième comme suit :

Les partitions musicales sont temporairement désactivées.
  1. Zol pour zort probablement.
  2. C’hieton pour ar c’henta.
  3. bihonnatik pour ar bihana.
  4. Bihen pour bihan.
  5. Dao pour da eo = il faut.
  6. Gat pour gant.
  7. Alizik pour aliezik = souvent.
  8. Dammet pour deomp-ni = allons.
  9. Mine Rou’ pour menez ar Roue = la colline du Roi.
  10. Bremen ou brem’ pour breman = à présent.