An daou vanac’h hag ar plac’hig yaouank (Duhamel)

Eus Wikimammenn
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Oberennoù damheñvel pe handelvoù all zo ivez, gwelout An daou vanac’h hag ar plac’hig yaouank.

Rouart, Lerolle & Cie, 1913  (p. 31-32)



An daou vanac’h hag ar plac’hig yaouank


1. Version du Trégor.
Impossible d’exécuter LilyPond: /dev/null n'est pas un fichier exécutable. Vérifiez que $wgScoreLilyPond est correctement configuré.


Barz er ger eus a Rudon, war an hent pac’h er da Rom,
’Zo savet eur gouant newe, ’zo enni menec’h o chom.


TRADUCTION. — Dans la ville de Rudon, sur la route qui mène à Rome, — Est élevé un couvent neuf, où des moines demeurent.

Chanté par Maryvonne le Flem, Port-Blanc.


2. Autre version du Trégor.
Impossible d’exécuter LilyPond: /dev/null n'est pas un fichier exécutable. Vérifiez que $wgScoreLilyPond est correctement configuré.


Etre traon ar Rudonou hag an hent ya da Rom,
Hag an hent ya da Rom,
’Zo savet eur gouent newe, enni menec’h o chom.
’Zo savet eur gouent newe, enni menec’h o chom.


TRADUCTION. — Entre la vallée de Rudono et le chemin qui mène à Rome, — On a bâti un couvent neuf où des moines demeurent (bis).

Chanté par Marguerite Philippe, Pluzunet.
Phono F. Vallée (Fac. des L. Rennes).


3. Autre Version du Trégor.
Impossible d’exécuter LilyPond: /dev/null n'est pas un fichier exécutable. Vérifiez que $wgScoreLilyPond est correctement configuré.


’Barz ar gêrig a Rudono hag an hentig ’c’ha da Rom,
’Zo savet eur gouent newe ’zo enni menec’h o chom,
’Zo savet eur gouent newe, ’zo enni menec’h yaouank
Na ne sesont na de na noz da debochi ’r merc’hed koant.


TRADUCTION. — Dans la petite ville de Rudono, et [sur] le chemin qui va à Rome — Est bâti un couvent neuf où des moines demeurent — Est bâti un couvent neuf où il y a de jeunes moines — Et ils ne cessent, ni jour ni nuit, de débaucher les jolies filles.

Chanté par Maryvonne Nicol, Plouguiel.