Pajenn:Quellien - Chansons et danses des Bretons.djvu/75

Eus Wikimammenn
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Adlennet eo bet ar bajenn-mañ
63
gwerz et sonn



— Tewed, ma mestr, na oeled ket :
Me a vo d’ac’h evel bepred,

Me a vo d’ac’h evel bepred ;
Kousket gan-ac’h, ho ! na rin ket. —

Na’barz ann eiz de a goude
’Sevel propojo etre-he

’Sevel propojo etre-he
Da dimin ho daou asamblez.

Pa oaint dimet hag enreujet
Ha prest da vonet da gousket

’C’h antren eur c’horf maro en ti
Ha seiz tol kontell en en-hi

Ha seiz tol kontell en en-hi,
Eur pilad koar [1] deuz peb gouli :

  1. Une autre version dit : goad (sang), pour koar (cire), eur pilad goad, au lieu de eur pilad ou pikol koar. Ce serait alors un caillot de sang à chaque plaie. Ces altérations par assonance sont fréquentes dans la poésie populaire.