Pajenn:Dizanv - colloque.djvu/77

Eus Wikimammenn
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Adlennet eo bet ar bajenn-mañ
77
FRANÇAIS ET BRETON.
Je perds toujours.
Je perdis hier cinq sous.
Je ne gagne jamais.
Je ne jouerai jamais.
Je m’en vais donc.
Etes-vous si pressée ?
Voulez-vous dîner avec nous ?
Je vous prie de m’excuser.
Nous avons compagnie à la maison.
On m’attend chez nous.
Adieu donc.
A l’honneur de vous revoir.


III. DIALOGUE
Entre un homme instruit et un Ecolier qui apprend le Français.

Parlez-vous le français ?
Je parle un peu.
Y a-t-il longtemps que vous apprenez ?
J’ai appris un mois, deux mois, trois mois, etc.
Fort peu de temps.
Je ne fais que commencer.
Je ne sais rien encore.
La langue française est fort difficile.
Les commencements sont toujours difficiles.
Avez-vous un maître de langue ?
Coll a ran bepret.
Dec’h e collis pemp guennec.
Ne c’hounezan jamæs.
Ne c’hoariin jamæs.
Me a ia quit eta.
Ha quer hastet oc’h-hu ?
Eurteur leina gueneomp-ni ?
Me ho ped d’am excusi.
Compagnunez hon eus er guær.
Va deport a reêr er guær.
Adieu ta.
Quenavezo an enor d’ho quelet.


III. DIALOG
Etre un Den gouiziec hag ûr Scolaër a zesq ar Gallec.

Comps a rit-hu gallec ?
Comps a ran un neubet.
Ha pell so abaoue ma tesquit ?
Desquet em eus ur mis, daou vis, tri mis, etc.
Neubeut a amser.
Ne ran nemet arnodi.
Ne oun netra c’hoaz.
Ar gallec so diez bras.
An arnodou so bepret diez.

Ur mæstr iez hoc’h eus-hu ?