Pajenn:Cadic J.-M. - Er vateh Perrinik - RBV,1892 (T2).djvu/4

Eus Wikimammenn
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Adlennet eo bet ar bajenn-mañ
60
LA SERVANTE PETITE PERRINE



15. — « Lak er goleu alumet — én ur lanternig sclér,
Eid clask er vatèh Perrinig dré er ruieu a guér,

16. — Cavet é bet Perrinig — ’tal d’or sant Jak lahet,
Ur holeuen caër én hé dorn, ha hi hoah alumet.

17. — M’hou suppli, tavarnizion, — en dès matèhizion,
N’hou lausket quet jamés de noz d’ambrug laquézion.





15. — « Mets la chandelle allumée dans une petite lanterne bien claire, pour chercher petite Perrine dans les rues de la ville.

16. — Petite Perrine a été trouvée morte auprès de la porte Saint-Jacques, tenant dans sa main une belle chandelle encore allumée.

17. — — Je vous en supplie, aubergistes qui avez des servantes, ne les laissez jamais sortir la nuit pour aller conduire des laquais.

(Recueilli et traduit par Yan Kerhlen)


————