Pajenn:Cadic J.-M. - Er groleres iouank - RBV,1889 (T2).djvu/4

Eus Wikimammenn
Aller à la navigation Aller à la recherche
Ar bajenn-mañ n’he deus ket ezhomm da vezañ adlennet.
229
LA JEUNE DANSEUSE


13. — Jeune fille, votre grain sera moulu, et vous n’attendrez pas longtemps ;

14. — Car, c’est celle que j’aime que je dois servir la première.

15. — Mon moulin donnera la plus belle farine pour la jeune fille que j’aime.

16. — Mais, ô jeune fille, si vous m’aimez vous-même vous danserez avec moi.

17· — Quand nous aurons dansé quelques instants, j’irai moudre votre grain.

Traduit par Yan Kerhlen


————
Tome II. Septembre 1889
15