Pajenn:Buhez Santez Nonn.djvu/190

Eus Wikimammenn
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Ar bajenn-mañ n'eo ket bet adlennet


gieuse, je vais exprès me confesser;. et aprés avoir re«ju 1’absolution, je recevrai mon Dieu avec une véritable foi, un amour sincère, un courage assuré, et un véritable repentir. t • Au prétre. Mon père, je m’adresse â vous de bonne vo-lonté; je désire recevoir 1'absolution. Bénissez-moi, mon père vénérable, et après cela je re-cevrai le saint sacrement. le prêtre a Nonita. Ma sainte fille, quand je vous vois, je vous absous sans retard. Le premier point actuellement est de vous dôhner le saint sacrement. Tenez le corps de Dieu sans peine; je vous 1’administre sans hésitation. nonita priant. . . .. , Bénédiction entière âla Trinité. Actüellement je suis pure, je crois; mon courage est affermi. Je prie le Fils de Dieu de nie garder. A présent je vais commencer mes héures, et je prierai bien pour les morts. Je n’oublierai personne; je ferai avec soin mon oraison. Je dirai mon chapelet avec attention, de bon coeur et avec dévoti