Margodig ar C’helennek

Eus Wikimammenn
Aller à la navigation Aller à la recherche

Oberennoù damheñvel pe handelvoù all zo ivez, gwelout Margodic ar C’helennec.

Rouart, Lerolle & Cie, 1913  (p. 172-173)



Margodig ar C’helennek


1. Version du Trégor.
Ar skridoù-sonerezh zo diweredekaet evit poent.


Margodig ar C’helennek a lavare d’he zad :
« Me n’in ket d’an oferen, pa n’am eus ket dilhad. »


TRADUCTION. — Margot le Quelennec disait à son père : — « Je n’irai pas à la messe, puisque je n’ai pas d’effets. »

Chanté par Marie-Cinthe Toulouzan, Port-Blanc.


2. Autre Version du Trégor.
Ar skridoù-sonerezh zo diweredekaet evit poent.


Chanté par Marie-Jeanne le Bail, Port-Blanc.