Pajenn:Quellien - Breiz, poésies bretonnes.djvu/77

Eus Wikimammenn
Mont d’ar merdeerezh Mont d’ar c’hlask
Adlennet eo bet ar bajenn-mañ
76
BREIZ



III
Hamonik [1]


Kouet a newe ’barz ar Ger-Vraz,
En hon zouez eunn nozvez deuaz :

— Euz bro ar balan glaz on me,
Lec’h a glemm d’ann noz ar freze ;

Er biniou me oar c’houeza
Ha gwerjo koz’m euz da gana. —

  1. Ce klemgan a été ainsi traduit en assonances devant les Celtisants. M. André Theuriet m’a plus d’une fois conseillé de rendre en vers français mes poésies bretonnes. Mais on verre, par ce seul exercice, combien le poète serait infidèle au barde.