Pajenn:Luzel - Contes bretons, Clairet, 1870.djvu/90

Eus Wikimammenn
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Gwiriekaet eo bet ar bajenn-mañ


DAOU VAB AR PESKETAER[1].

____


Ur wez a oa, ur wez a vo,
Ewit rei roll d’ann holl gaozo.

Ur wez a oa ur Pesketaër koz, hag a oa dougeres he vroeg. Un abardez ec’h arruas er gèr ha n’hen defoa tapet netra. He vroeg a c’hoantaas debri pesked, hag a renkas retorn d’oc’htu d’ann aod. Teurel a ra he roejo, hag a tigass gant-hanur pesk ar c’haera. Ma oa stad en-han : — Brema bepred, a lare d’ehan he-unan, am bo peuc’h digant ma groeg. — Met setu pa oa kregi er pesk, heman a em laka da brezeg, hag a làr d’ehan : — Pa vin marw, ro ma c’hig da debri d’as groeg ; ma c’halon hag ann dour en pehini a vin bet gwalc’het, d’as kazek, ha ma bouellou ha ma skevend d’as kiez. — Ma oe souezet braz ar Pesketaër o klewet ur pesk o prezeg evel un den ; biskoaz n’hen defoa gwelet kement-all. Laret a reaz : — Ober a rinn. — Hag a teuas neuze d’ar gèr. —

Pa arruas, a laras d’he vroeg : — Me ’vad am euz tapet eur pesk kaer ! sellit, groeg, pebeuz da besk ! —

  1. Tous mes contes ont été recueillis en breton, comme celui-ci, et traduits fidèlement sur ces textes authentiques. Si je n’ai donné que des traductions dans ce qui précède, c’est afin de ne pas faire un livre de cette brochure qui n’est, en quelque sorte, qu’un prospectus du recueil plus considérable que je prépare, et qui est déjà entièrement rédigé. — Ce texte et ceux de : — Jésus-Christ en Basse-Bretagne et le Meunier et son seigneur suffiront pour faire juger de ma méthode. —