Pajenn:Dizanv - colloque.djvu/127

Eus Wikimammenn
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Adlennet eo bet ar bajenn-mañ
127
FRANÇAIS ET BRETON.
Déshabillez-moi.
Tout doucement.
C'est assez.



XXXIV. DIALOGUE.

Avez-vous de bon drap ?
De quel drap voulez-vous ?
Du drap noir.
En voilà.
Combien l’aune ?
Vingt livres l’aune.
Ce n’est pas du drap de vingt livres l’aune.
Il vaut autant.
Est-ce du beau ?
Oui, monsieur.
Je n’en veux pas à ce prix-là, c’est trop cher.
Vous n’en trouverez pas à meilleur mar-ché dans toutes les boutiques.
Voulez-vous le donner pour quinze livres ?
En vérité, j’y perdrais, il me coûte plus de dix-huit.
Il est impossible.
Il est aussi vrai que vous voilà.
N’avez-vous qu’une parole ?
Est-ce votre dernier mot ?
Oui, je vous assure.
En voulez-vous prendre dix-huit ?
Il faut que je gagne quel-
Divisquit ac’hanon.
Goustadic.
Aoualch eo.



XXXIV. DIALOG.

Mezer mat hoc’h eus-hu ?
Pe seurt mezer a fell deoc’h ?
Mezer du.
Chetu ase.
Peguement ar voalen ?
Uguent livr ar voalen.
N’en d’eo quet mezer a uguent livr ar voalen.
Quement-se a dal.
Hac eus ar c’haëra eo ?
Ia, autrou.
N’em eus quet affer oc’h ar pris-se, re guer eo.
Ne gueffot quet a velloc’h mar-c’hat en quement stal a so.
Eurteur e rei evit pemzec livr ?

En guirionez, coll am be, cousta a ra d’in ouspen trivac’h.
Na hell quet beza.
Quer guir eo evel m’az oc’h ase.
N’hoc’h eus-hu nemet ûr guer ?
Ho quer diveza eo ?
Ia, me hoc’h assur.
Eurteur quemeret trivac’h ?
Ret eo d’in gounit un dra