Pajenn:Cadic J.-M. - Er marhadour iouank - RBV,1896 (T1).djvu/3

Eus Wikimammenn
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Ar bajenn-mañ n’he deus ket ezhomm da vezañ adlennet.
372
LE JEUNE MARCHAND


5. Prenez une chaise et approchez-vous du feu, en attendant le moment d’apaiser votre faim.

6. — Pour Dieu, ô jeune femme, je n’ai ni faim ni soif ; lorsque mes yeux vous voient, mon cœur est satisfait.

7. Dites-moi, ô jeune femme, si vous désirez vous marier afin que nous choisissions un jour pour célébrer notre mariage.

8. Vous aurez, pour marcher sur les pavés de Rostrenen, de petits souliers bien légers et des bas de salin blanc.

9. De petits souliers bien légers et des bas de satin blanc : voilà certes une jeune femme selon mes désirs et mon goût.


(Recueilli et traduit par Yahan Kerhlen).


————