Pajenn:Buhez Santez Nonn.djvu/88

Eus Wikimammenn
Aller à la navigation Aller à la recherche
Adlennet eo bet ar bajenn-mañ
33
vie de sainte nonne.

rêt près de la mer ; nous y trouverons promptement du gibier ; il y en a sans doute de toute espèce.

un troisième.

Pour les bêtes noires, je suis cruel, et mortellement dur, si je les vois. J’ai réuni des lévriers qui sauront bientôt les débusquer.

un quatrième.

Je n’épargne ni lièvre, ni renard ; je les attaque, dès que je les apercois. Si je les trouve raides sur la gelée, nous pourrons les prendre vivants.

le premier.

Hâtons-nous, ne tardons pas, allons à la clairière chercher les bêtes fauves. C’est dommage que nous n’ayons pas de filets, car dans ce lieu avec ces chiens-ci, il en viendra de grandes et de petites, que nons prendrions toutes l’une après l’autre.

le second.

Sire, notre vrai seigneur, allons vite à travers les bois chercher la venaison que