Pajenn:Buhez Santez Nonn.djvu/82

Eus Wikimammenn
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Ar bajenn-mañ n'eo ket bet adlennet


chemen dit de vos désirs.V oici maintenant le règlemen t: vous devrez sans retour dire adieu au monde, â l’or, â l’argent, â toute parure; abandonner pèreet mère, toutétat mondain, vos parentsquels qu’ilssoient, et renoncer entièrement â toute attache au pé-ché. Ilfaudra jeüner, faire des aumônes, s’appli- . quer âl’oraison devant le roi des trônes, se donner â la vertu, se livrer â de grandes dévotions, soufifrir toujours comme des pèlerins , veiller inatin et soir sans prendre de repos. C’est bien entendu actuellement: allons au fait. NONITA. Je ne demande pas mieux que d’avoir de la peine, et suis fort joyeuse de ce que vous m’a-vez annoncé. Je remplirai â mon avantage et profit les devoirs que vous m’avez détaillés. LABBESSE. Approchez avec mérite et pour votre profit, Nonita. Jevous bénis actuellement sansplus tar-der, et vais vous vêtir avec joie de notre habit. Observez la loi fidèlement, apprenez le Psau-tier, et allez â la messe; voilâ ce que je vous re-commande expr