Pajenn:Buhez Santez Nonn.djvu/264

Eus Wikimammenn
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Ar bajenn-mañ n'eo ket bet adlennet


iat chargés de mélodie, chercher Divy pour le lieu sans peine. LES ANGES. Saint Divy, viens au lieu sans peine, viens avec-nous avec joie, après tes peines et tes soupirs, viens trouver Dieu le père pour te réjouir. Les anges présentant son âme dans le Paradis. Ici tu seras sans fin et dans la joie pure, bon Divy, sans aucune inquiétude ni ennui, en la cour du roi, devant Dieu le père. les moines dans Vabbaye. Voilâ qu’est décédé actuellement, notre bon archevêque, le prélat pur, et nous sommes bien affligés. Celui-lâ était clément et débonnaire: de près et de loiu, c’était un vrai prélat; â pré-sent c’est un bon saint assurément. le ROI. Moi,Malgon, roi des Vénètes, je sais de bonne part et sans en douter, que parmi les prélats, on peut le croire, celui-ci était saint, et que lorsqu’il naquit il fut prédit par Patrice qu’il se-