Pajenn:Buhez Santez Nonn.djvu/258

Eus Wikimammenn
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Ar bajenn-mañ n'eo ket bet adlennet


contanto fondée. Or , pendant qu il demeurait lè avec ses frcres, sais. tout-â-coup d'une maladie grave, il mourut. Et par Tordre de Malgon, roi des Vénètes, il fut enterré dans la même église. Nous avons ajouté ceci et beaucoup d’autres choscs touchant saint David et sainte None, du livre qui rapporte ies gestes ou actions des rois bretons. DIVY. Je sens que ma fin est arrivée: je crois que je suis bien malade. Je pense bien sans balancer qu’il est temps que Divy s’en aille. Je pense que dans cette abbaye, il faut que je finisse, puisque je suis malade et que je me trouve par grâce en ce lieu,dans la ville nommée Ménévie. Etvous, mes frères que j’aime tant, de ce moment je vous prie de conserver la vraie foi et bonne charité. Je vous souhaite une bonne paix entre vous. A présent donnez-moi mes sacremens : oignez-moi, pour que quand mon esprit s’en ira de ce monde, il soit pur lorsque mon dernier moment viendra. LES FHÈRES. Seigneur prélat, puisque vous le désirez, â présent nous allons vous oindre, nous allons vous donner tous les sacremens, afin de vous rendre satisfa