Pajenn:Buhez Santez Nonn.djvu/254

Eus Wikimammenn
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Ar bajenn-mañ n'eo ket bet adlennet


S AINT DA V I D. 199 campagne : que Dieu, le roi doux, te secoure. UN LÉPREUX. Me voilâ débarrassé de ma langueur, et guéri par vraie charité. Ma maladie a disparu, elle s’en est allée par la grâce de saint Divy. UN FIÉVREUX. Je suis accablé par la fièvre, elle est opiniâtre et ne diminue pas. Je tremble sans cesse. Ainsi j’irai trouver Divy, c’est un saint, â ce qu’il me setnble, et je prierai quand j’y penserai. Lc fièvreux priant. „ Saint Divy, prie pour moi; je suis en grande peine, et pour cela je me tourne â penser â toi. Je tremble de la fièvre froide: Hnquiétude tne poignarde; je deviens si faible que je n’y peux tenir. DIVY. Je te vois accablé par la fièvre, c’est pourquoi je prie le vrai roi du monde qu il t’affdfcchisse de toute doulcur et qu’il t’empèche de trem