Pajenn:Buhez Santez Nonn.djvu/224

Eus Wikimammenn
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Ar bajenn-mañ n'eo ket bet adlennet


tudiet me pnisse arriver. Je sens que inon tour est venu d’être puni. Je suis malheureux â jamais, pour avoir été déloyal comme un méchant homme; car, pour avoir juré â tort, je suis tourmenté. Je suis tombé dans beaucoup d’infirmités; mes jambes sont disloquées , mes bras sont desséchés et tout paralysés. J’ai juré déloyalement â Alain, et je suis tombé dans cette maladie, qui est une punition et ma perte. LE PREMIER AVOCAT. Appelez Morvan et Théophanie. LE SECOND AVOCAT. Câ, les voici des deux côtés. LE PREMIER AVOCAT. Dites avec honneur, Morvan, ce que vous de-mandez en ce moment de Théophanie. MORVAN. Je lui ai donné en vérité â filer un poids de lin pour fil le plus fin, et quand je le demande, je ne le trouve pas. l’avocat de Thèophanie. Câ, Téophanie, réfléchissez : voyez