Pajenn:Buhez Santez Nonn.djvu/180

Eus Wikimammenn
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Ar bajenn-mañ n'eo ket bet adlennet


iferafï % LE MAITRE PADLIN lui répOTld. Mon véritable écolier, aux formes respec-tables, je te supplie, fais bien vite un signe vail-lant et prudent sur chaque côté. Fais deux fois le signe de la croix comme il faut, sur ma face qui est défigurée, pour qu’elle soit rafraichie par ta prière. DIVT. Au nom de la Trinité entière, Père, Fils et Saint-Esprit aussi, actuellement avec foi pen-dant que tu te plains, je bénis ta figure de ce moment, afin que tu voies sans peine, ici, en présence du monde, et que tes ycux et que ton corps soient guèris par miracle. PAütlN. Bénédicfion de Dieu le Pêre sür sa créature, car la vue m’est revenue entièrement, par ton heureuse et sage aventure! Et par la grâce de Dieu, vrai roi et créateurj â présent je vois très clair, par ton sage minis