Pajenn:Buhez Santez Nonn.djvu/178

Eus Wikimammenn
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Ar bajenn-mañ n'eo ket bet adlennet


doz quiqhen Faites venir Divy actuellement; car une douleur froide vient me piquer, je ne me trouve bien ni nuit, ni jour. Au nom de Jésus, jiar pitié, cher-chez-le de tous côtés; par charité, je le supplie de venir. LE PREMIER DISCIPLE â Divj. Hélas! Divy, je vous supplie instamment de venir trouver le recteur, puisqu’il vous en prie. Donnez-lui votre bénédiction, car il la demande par-dessus tout. DIVY. Vers le docteur, pour 1’honorer, je veux aller sur-le-champ. Je n’osais pas l’aller voir; mais j’irai de suite, puisque je suis mandé. II y a dix ans, actuellement, que je n’aurais pas osé m’ar-rêter, ni dire un mot devant lui, ni le regarder en face en aucune fagon. Mais ma résolution est prise; je serais fâché de lui faire de la peine. Je veux lui montrer, en allant le voir, que je le res-pecte,que je 1’aime et le bénis.Mon maitre,soyez actuellement avec joie, voilâ Divy venu auprès de vous. Commandez-lui ce que vous voudrez, il le fera, vous pouvez bien l’en croire. 124