Pajenn:Buhez Santez Nonn.djvu/174

Eus Wikimammenn
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Ar bajenn-mañ n'eo ket bet adlennet


tat a badez offices! Divy a envie <Tétre un grand clerc; il est si innocent par grâce divine, qu’on ne vit jamais un tel homme . DIVT. Je resterai ici; je ne ferais pas davantage avec des disciples germains, qui sont de bonnes gens, dans Languen Wmendi, â Immy, où ily a une bonne étude, pour prier Dieu convenablement et lire de bons livres avec plaisir, pour me pré-server des péchés et suivre joyeusement la vertu. PAUUN. C’est moi, Paulin, qui suis bien malheureux: par un coup d’air j’ai perdu la vue. Je suis aveu-gle, paralysé etétourdi. Depuis dix ans, je vas de mal en pis, aucun remède ne me peut sou-lager. Je soupire, je mafflige quand j’y songe. Personne absolument ne s’occupe de moi; je suis tout-â-fait privé de la viie. Je veux éprouver si elle ne pourra pas s’éclaircir; et je prie, sans plus attendre, mes disciples qu’iis me donnent leur bénédiction, et des prières avec raison. Mes bonscnfants, par l’ètat du baptême, sivou