Pajenn:Buhez Santez Nonn.djvu/172

Eus Wikimammenn
Aller à la navigation Aller à la recherche
Adlennet eo bet ar bajenn-mañ
117
vie de sainte nonne.

avez étudié avec attention, de traduire, de construire, de lire avec soin. Ainsi, clercs, venez hardiment autour de moi, rendez votre témoignage bien vite et sans hésiter, et comprenez le mérite de l’écriture.

divy.

Je vais actuellement, sans m’arrêter, étudier, sans plus différer, toutes les questions théologiques, pour que je puisse entendre ma leçon qui m’a été révélée d’en haut. Je vais maintenant la réciter ; je ne crois pas que je me trompe. Je vais trouver mon maître si respectable, qui est un homme prudent de toute manière.

un premier disciple.

Je vois, sans mentir, des choses merveilleuses autour de Divy si savant : une colombe blanche qui est au-dessus de lui et qui l’instruit si saintement. Elle est bien jolie, et elle descend sur sa tête en chantant.

un second disciple.

Il connaît si bien tous les arts, toutes les études et les prophéties ! Il récite si joyeusement les