Pajenn:Buhez Santez Nonn.djvu/158

Eus Wikimammenn
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Ar bajenn-mañ n'eo ket bet adlennet


coudet (Bénédiction de Veau baptismale ou de la fontaine) Vraie eau naturelle et primitive, fontaine bonne et aimable, je veux te bénir sùrement, au nom du Père et du Fils ensemble, et de 1’Esprit-Saint, ange du monde, pour que tu sois trouvé toujours pure. Venez avec pompe â la suite de 1’enfant, afin qu’il soit baptisé et bien lavé. Ve-nez & cette heure sur la source. Et toi, homme aveugle, puisque tu le peux, prends de suite cette eau, n’aie pas de défiance; elle te don-nera la force et le pouvoir de te guérir. Et toi, crois-tu au roi dieu et homme qui a souffert tant de fatigues et de peines jusqu’â la froide mort, pour te racheter, et qui viendra pour juger les morts et les vivants, lorsqu’ar-rivera le dernier jour? LES PARRAINS. Je crois cela parfaitement, je me tourne vers Dieu pour en faire l’aveu. Je renonce aussi ab-solument au péché et aux mauvais esprits, aux tromperies des démons et â leurs méchantes oeu-vres.