Pajenn:Buhez Santez Nonn.djvu/140

Eus Wikimammenn
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Ar bajenn-mañ n'eo ket bet adlennet


Par prestige et par aruspice , par géomancie > hydromancie et pyromancie, je vous en mon-trerai. UN TROISIÈME ATJGÜRE. On n’en trouvera pas de meilleur que moi, et en peu je pourrai le prouver, qui tienne mé-moire des charmes, des mille chances de la spa-tulancie, des moyens de tromper, des sorcelleries. J’en feraisans mentir avant deusi jours. LE PREMIER MAGICIEN. J’ai entendu dire je ne sais combien de fois (je crois que c’est dans un sermon), que le jour est proche où l’on apprendra qu’il est né en cette Bretagne un petitenfant, vaillant , saint, plein d’humilité. 11 viendra dans le temps prédit, vous pouvez le croire. Moi je vois par divination qu’il persécutera Béelzébut, et qu’il perdra notre métier. Je vois par le lieu, la place et la manière qu’il naitra dans le pays breton. Faites par né-cromancie, que nous y trouvions notre profit. LE SECOND MAGICIEN. S’il parvient en ce monde â son désir, nous