Gouspero ar C’houiled

Eus Wikimammenn
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Oberennoù damheñvel pe handelvoù all zo ivez, gwelout Gouspero ar c’houiled.

Rouart, Lerolle & Cie, 1913  (p. 178)



Gouspero ar C’houiled


Version du Trégor.
Impossible d’exécuter LilyPond: /dev/null n'est pas un fichier exécutable. Vérifiez que $wgScoreLilyPond est correctement configuré.


« Yan, Yan, Yan, Yan, ma mab,
Da biou timezet hirie, Yan, ma mab ? »
« Da verc’h ar Roue Franz, ma mam klewet a ret ;
C’houi ’zonj d’ec’h timein d’unan-all, mes ne rin ket. »


TRADUCTION. — « Jean, Jean, Jean, Jean, mon fiis, — A qui vous mariez-vous aujourd’hui, Jean, mon fils ? » — « A la fille du roi de France, ma mère, vous entendez ; — Vous songez que j’épouse une autre, mais je n’en ferai rien. »

Chanté par Marie-Cinthe Toulouzan, Port-Blanc.