Trente mélodies populaires de Basse-Bretagne (1931)/Pebeuz kelou

Eus Wikimammenn
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Oberennoù damheñvel pe handelvoù all zo ivez, gwelout Pébez kélou.



PEBEUZ KELOU
O MON DIEU LA TRISTE NOUVELLE
Traduction française en vers de
FR.COPPÉE
                  
Musique de
L. A. BOURGAULT-DUCOUDRAY


Les partitions musicales sont temporairement désactivées.


I

Pebeuz kelou, siwaz, va Doue !
E meuz hirio resevet
Marivonig va gwir garante
A glevan zo dimezet
Marivonig, kaerra bleuen
Ar yaouankiz er vro-ma
Oh ! na me zo trist va flaneden ;
Va c’halon a venn ranna.

II

Dre ama kement park a welan
A gomz d’in euz Marivon ;
O tremen ’kenver ar poul-kanna
’ Meuz het eur glac’har eston ;
’ Touez ar brugou hag al lanneg
Lec’h oun bet ken aliez,
Oh ! me meuz ranket vouela doureg
O sonjal e Monik kez.

III

Kenavo brema da virviken,
Va mignoned a Blestin ;
Evit diwaska ker braz anken
Me zaï pella ma c’hellin ;
Eur bod brug hag eur bod balan
’ Meus troc’het er parkeier
E koun an durzunel a garan
Siouaz ! ’baoue keït amzer.


————


Cette mélodie est dans le mode mineur. Au point de vue du rythme elle offre ceci de remarquable que sur les quatre membres de phrases dont elle se compose, il y a trois membres de cinq mesures.