Pajenn:Luzel - Koadalan.djvu/22

Eus Wikimammenn
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Ar bajenn-mañ n’he deus ket ezhomm da vezañ adlennet.


dépourvus de raison que votre bête; descendez au moins deux; n'avez- vous pas de honte ? Ils descendent tous les trois. Le cheval saute alors dans la rivière, et se change aussitôt en anguille. Les trois marchands y sautent après lui, et se changent en trois grands poissons, pour poursuivre l'an- guille. Mais celle-ci s'envole alors, sous la forme d'une colombe, et s'élève très-haut dans l'air, au-dessus de la ville. Les trois grands pois- sons la poursuivent encore, sous la forme de trois éperviers. La colombe, fatiguée de voler, et se voyant sur le point d'être prise, voit, en passant au-dessus d'un château, une servante, près d'une fontaine, occupée à remplir d'eau un baquet. Elle se laisse tomber dans ce baquet, sous la forme d'une bague d'or. Aussitôt la servante retire la bague de l'eau, la met à son doigt et court au château. Alors les trois éperviers se changent en trois musiciens, et vont, portant chacun un violon, faire de la musique sous les fenêtres du château. Des seigneurs et des dames viennent les écouter aux fenêtres et leur jettent de l'argent. — Merci ! disent les musiciens, mais ce n'est pas de l'argent que nous demandons. — Que voulez-vous donc . — Une bague d'or que la servante a trouvée, en allant puiser de l'eau à la fontaine. — Vous l'aurez. On cherche la servante. Celle-ci était dans sa chambre, occupée à admirer sa bague. Elle fut effrayée de voir tout à coup un beau prince à côté d'elle, et la bague disparue de son doigt. — Ne vous effrayez pas, lui dit le prince, je suis la bague d'or que vous aviez au doigt. Votre maître vient pour vous demander cette bague d'or (car je vais à l'instant redevenir bague d'or à votre doigt). Mais ne la lui donnez pas, jusqu'à ce qu'il ait promis de faire ce que je vais vous dire. Dites-lui de mettre le feu à un grand tas de bois qui est dans la cour ; puis, quand le feu sera au plus fort, vous y jetterez la bague d'or, et direz aux trois musiciens de l'y aller chercher. Quand il eut dit ces paroles, il redevint bague d'or au doigt, de la servante. Le seigneur arriva aussitôt, et dit à la servante : — Où est la bague d'or que vous avez trouvée, en allant puiser de l'eau à la fontaine ? — La voici, monseigneur, — Donnez-la-moi. — Sauf votre grâce, on m'a bien recommandé de ne vous la donner que lorsque vous aurez fait ce que je vais vous dire. Faites mettre le