Pajenn:Dizanv - colloque.djvu/130

Eus Wikimammenn
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Adlennet eo bet ar bajenn-mañ
130
COLLOQUE
Je vous prie d'avoir un peu de patience.
Je l'aurai jusqu’après demain.
Bridez mon cheval.
Sellez-le aussi.
L’avez-vous envoyé à l'eau ?
Lui avez-vous donné son avoine ?
Menez-le chez le maréchal.
Faites-le ferrer.
Etrillez-le.
Menez-le à la rivière.
Promenez-le.
Combien prenez-vous par nuit ?

A-t-il bu ?
A-t-il mangé son avoine ?
Est-il bien las ?
Menez-le moi.
Amenez-le à l’écurie.
Débridez-le.
Dessellez-le.
Ne le faites pas courir.
Donnez-lui du son.



XXXVII. DIALOGUE
Entre un passager étranger et un batelier.

Cher ami, êtes-vous Français ?
Oui, monsieur, à votre service.
Me ho ped da gaout un neubeut a batiantet.
M’em bezo bete antronos-arc’hoas.
Bridit va marc’h.
En dibrit ive.
Casset hoc’h eus-en d’an dour ?
Roët hoc’h eus-hu he guerc’h dezân ?
Cassit-en da di ar marichal.
Liquit-en ouarna.
Scrifellit-en.
Cassit-en d’ar ster.
Pourmenit-en.
Peguement a guemerit hu dre nos-vez ?
Efet en deus-en ?
Debret en deus-en he guerc’h ?
Scuis bras ef-en ?
Digassit-en d’in.
Cassit-en d’ar marchossi.
Divridit-en.
Dizibrit-en.
Na redit quet anezan.
Reït brenn dezan.



XXXVII. DIALOG
Etre ûr peajer estranjour hac ûr bagueer.

Va mignon quer, a Franç oc’h-hu ?
Ia, autrou, en ho servij.