Pajenn:Cadic J.-M. - En Est - 5 Er hoarh 1 - RBV, 1892.djvu/4

Eus Wikimammenn
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Adlennet eo bet ar bajenn-mañ
211
LA MOISSON

N’el lakér quet enta na rai dost t’ur huéen
E daul, é pad en dé, trô ha trô goaskeden,
Nag én ur hoèh deur-rid, nag én un toul râned,
Nag én ul len rai zon ha karget a besked :
En deur él léhieu-zé, memb én amzér tueman,
E zou prepet iein-sklas, pedost el d’er gouian,
Ol er hoarh e rikei hir amzér eid augein,
Hag e vou dré zé memb én danjér a vreinein.
Allas ! guélet zou bet istroh eid ur meitour
En dès elsé kolet er fréh a hir labour !
Mœz er hoarh hum blijou, ha ean e augou bean,
Él léh ma skoei en heaul én é duemdér vrasan,
Én ur flaguen izel, ledàn ha dizolo,
Hag ér guèlan pouleu e gavér trô ha trô.
Turel e hrér inou dré vraw en dornadeu,
En eil doh éguilé dalhet gued liameu.
Eit ou derhel én deur, ma chomeint goleit mat,
É lakér ar nehai mein ponnèr pé motad.

————


Il ne faut pas le mettre trop près d’un arbre qui répand trop d’ombre autour de lui pendant lè jour, ni dans l’eau courante, ni dans un trou d’eau cher aux grenouilles, ni dans un étang poissonneux et trop profond.

Dans ces sortes d’endroits, l’eau, même dans le temps le plus chaud, est toujours froide, presque aussi froide qu’en hiver ; le chanvre exigerait plus de temps pour rouir, et il serait ainsi en danger de se gâter. Hélas ! il s’est trouvé plus d’un fermier qui a ainsi perdu le fruit d’un long travail !

Mais le chanvre se plaira et rouira promptement dans un endroit exposé au soleil dans sa plus grande chaleur, dans une vallée profonde, large et découverte, et dans les meilleurs étangs qu’on puisse trouver aux environs.

On y dépose avec soin les poignées de chanvre réunies en bottes par des liens. On les maintient dans l’eau et on les tient toujours couvertes, en plaçant, par dessus, de grandes pierres ou des mottes.