Pajenn:Buhez Santez Nonn.djvu/80

Eus Wikimammenn
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Ar bajenn-mañ n'eo ket bet adlennet


hoz hoant. LABBESSE. Je vais donc la trouver et 1’introduire dans la maison, et je le ferâi de suite et sans peine; je la vois toujours avec plaisir. Je sais parfaitement qu’elle est sage, j’en conclus qu’elle appartient â d’honnêtes parents; je la crois modeste, coura-geuse et constante. {A Nonita. en Vintroduisant.) Yenez avec moi présentement, fille sainte, jusqu’â la maison de sainteté. Venez avec dou-ceur et fermeté, et faites-nous connaitre vos rai-sons, vosdésirs, vos sentiments, et la dévotion qui vous amène ici. nonita a 1’Abbesse. Je me suis vouée au service de Dieu, vrai roi du monde; vous pouvez le croire,et je suisré-solue de ne l’abandonner jamais. 1 l’abbesse a Nonita. Câ, puisque c’est votre vocation, venez vous dé-pouiller des habillements mondains; ce sera pour vous et gloire et profit. Votre corps sera revêtu d’honneurs,et puis nous nousrendrons â l’obje