Pajenn:Buhez Santez Nonn.djvu/51

Eus Wikimammenn
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Ar bajenn-mañ n'eo ket bet adlennet


sortir la pensée de 1’auteur (i); car je n’ai eu d’autre but, en faisant cette publica-tion, que de mettre entre les mains des sa-vants un document propre â fournir ma-tière â des travaux qui seraient impor-tants, je dirai même glorieux pour notre pays. Si dans eette préface, je suis parvenu â soulever quelques-unes des questions que cet ouvrage peut suggérer, peut-être même â en indiquer la sôlution, je me fais gloire de déclarer hautement que je le dois â la direction qu’a bien voulu donner â mes travaux le savant illustre qui permet au Buhez de paraitre sous ses auspices. Au moment où l’on imprimait cette dernière feuille, la mort est venu m’enle-ver en M. Raynouard l’ami qui souriait â mes efforts et le guide qui se plaisait â m’initier dans l’art si périlleux de la cri-tique, art qu’il pôssédait au suprême de-gré. (i)Xes corrections qui quelquefois 8’éloignent du mot â mot de Tauteur , se bornent presqu’au discours dc saint Gildas, je m’en suis totalement abteuu â partir de la feuille sii.