Pajenn:Buhez Santez Nonn.djvu/50

Eus Wikimammenn
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Ar bajenn-mañ n'eo ket bet adlennet


crainte de corrompre le texte en cban-geant des expressions qui peuvent sembler fautives dans l’état actuel de nos connais-sances, mais que la découverte d’autres anciens ouvrages justifierait peut-être; le peu de fixité de l’orthographe bre-tonne, etc. Les inexactitudes qui m’étaient échappées â la correction des épreuves, sont relevées dans un erratay malheureu-sement trop long, mais que j’ai lieu d’es-pérer être complet. Je dois ici offrir mes remerciements publics k M. Le Gonidec, auteur d’esli-mables ouvrages sur la langue bretonne, qui s’est donné la peine d’esquisser la traduction que je publie aujourd’hui. Elle m’a généralement semblé de nalur^e k satisfaire ceux qui connaissent les diffi-cultés qu’offre l’interprétation d’un texte plein de Iocutions inusitées, ou détour-nées de leur acception la plus ordinaire. Je 1’imprime donc telle qu’il l’a composée, sauf un petit nombre de corrections litté-raires que j’ai hasardées pour rendre la phrase plus correcte, ou mieux faire res-