Pajenn:Buhez Santez Nonn.djvu/230

Eus Wikimammenn
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Ar bajenn-mañ n'eo ket bet adlennet


et fall. Thèophanie se plaignant. Ah! malheur â moi actuellement, Théophanie, -après avoir porté un faux témoignage* après m’être parjurée d’une manière si infâme. Je suis tombée dans un martyre lamentable: je suis dé-vorée par un feu ardent; je dois partout trouver biâme. Mon procès me désole : me voilâ tombée malade et devenue boiteuse. Tout le monde peut meblâmeret m’accuser. Jesuis condarnnée â une grande honte : ma fausseté me couvre de confu-sion; par ma méchanceté je suis un objet de mé-pris. *