Pajenn:Buhez Santez Nonn.djvu/192

Eus Wikimammenn
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Ar bajenn-mañ n'eo ket bet adlennet


amantet Je prierai les saints et les saintes, et je le ferai avec exactitude. dieu le père a la Mort. A toi, Mort froide, j’ordonne expressément d’aller sur-le champ, et sans te reposer dans le monde. Amène-moi Nonita qui a gardé maloi, pour quelle soit mieux, car elle le mérite et pour qu’elle soit délivrée de tout souci. nonita. * Je suis accablée de vieillesse : je suis fort ma-ladesur cette terre. Ah! Seigneur Dieu, vrairoi du monde, il faut souffrir et puis mourir. II est temps de laisser tout-â-fait ce monde, toutes ses tromperies de toute fa^on, toutes ses peines et ses allures, et de servir Dieu vrai roi des astres. Mon temps est absolument fini; il faut que je prenne soin de mon avenir: rien ne m’engage â rester ici, il.m’est temps de m’en aller. Je de-ïnande ma véritable onclion; avant dem’enaller il serait bien d’ètre ointe actuellement, et de faire mon acconmiodement avecle roi du mon