Pajenn:Buhez Santez Nonn.djvu/164

Eus Wikimammenn
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Ar bajenn-mañ n'eo ket bet adlennet


dur (// se lave les yeux et le nez.) J’aime Jésus, roi du firmament; je le remercie de bien bon coeur. J'étais malade et bien connu pour 1’ètre, et mon visage était fort laid. A pré-sent, je suis joyeux et rétabli; la santé et le cou-rage me sont venus. Et toi, Divy, tu es béni : je suis guéri avec ton eau. Que Dieu soitloué en ce moment, où les hommes ont vu beauconp de miracles, par la grâce de Dieu, roi des campa-gnes, et par tes prières en cette vallée. LE PRÊTRE Oü I,’èvÉQUE. Puisqu’il est baptisé dans la vraie foi, ondoit le conduire de tous côtés, et 1’élever comme il faut; parce qu’ilest vraiment digne, frais et cour-tois au nom de Jésus, dans le lieu nommé Ru-ben. Ensuite, avec honneur et ordre, lorsque le temps marqué viendra, il sera certainement soutenu pour être regu dans Féglise, et pour apprendre â étudièr, afin•’qü4il soit parfait de toute manière. NONITA. Mon enfant est venu â bien : il est te