Pajenn:Buhez Santez Nonn.djvu/118

Eus Wikimammenn
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Ar bajenn-mañ n'eo ket bet adlennet


de ce qn’il est nécessaire que nous fassions en ce monde. Chrétiens, qui avez été rachetés, si vous voulez ètre parfaits et vous sauver, obser -vez ce qui a été prescrit, et gardez tous les coin-inandements. Soyez fidèles a tous les préceptes, pratiquez les vertus, grandes et petites. Aimez d’un coeur droit, Dieu, roi des trônes; aimez-le et honorez-le, corps et âme. Honneur lui est tou-jouradü; mais il faut être affectueux dans son amour. II faut le craindre, quoiqu’on ne le con-naisse pas; ne le jamais offenser et le prier sans cesse. Exhortation sur la Charité. Celui qui, avec lafoi, a une bonne. charité, ne commet de péchéen aucun lieu, ni en aucun temps. Il est patient,chaste, parfait en tout point, doux, affectueux et débonnaire. II ne se salit, ni ne se souille par 1’orgueil; il n’est ingrat en au-cune occasion. Comme en moi, la charité règne dans le pays pour unir, perfectionner, et nous donner la pureté qui, par l’opération divine, existera dans notre coeur. Le bien et le mal se trouve par la faveur de Dieu, réparti dans cha-