Pajenn:Bourgault-Ducoudray - Trente mélodies populaires de Basse-Bretagne, 1931.djvu/17

Eus Wikimammenn
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Ar bajenn-mañ n'eo ket bet adlennet
11


I

Ecoutez, amis, écoutez,
(Choeur). Tranlardireno
Un sône tout frais composé
(Choeur) Tranlardira lan la
Tranlardireno

II

C’est un sabotier qui l’a fait,
Tranlardireno
Et qui loge dans la forêt,
Tranlardira lan la, tranlardireno

III

La fumée noircit les parois tr…
De sa cabane au fond des bois tr…

IV

Et elle est toute tapissée tr…
Par les cheveux des araignées tr…

V

« Comment lui porter son diner ? tr…
Je ne sais chemin ni sentier » tr…

VI

« Bonne femme passez par lâ, tr…
De loin sa scie vous guidera. tr…

VII

Sa scie, sa hache et son paroir tr…
Qui font bravement leur devoir. » tr…

VIII

Le sabotier est â siffler tr…
Avec son chapeau de côté tr…

IX

« Qu’apportes-tu pour le diner tr…
Que je l’aide à te décharger ? tr…

X
Je n’ai pu l’apporter ce soir tr…
Qu’une galette de blé noir. » tr…

XI

Nous serons plus riches bientôt tr…
Quand j’aurai vendu mes sabots tr…

XII

Ma douce, et dimanche prochain tr…
Nous aurons du lard et du vin tr…


————


Cette chanson de danse, qui est dans le mode majeur, présente une construction rythmique dont on trouve de fréquents exemples dans l’antiquité. Des cinq membres de deux mesures qui la composent, le premier et le second, en s’appariant, répondent symétriquement au quatrième et au cinquième, également appariés ; tandis que le troisième membre, dépourvu de pendant, n’en trouve aucun auquel il puisse s’unir.

Ce membre « célibataire » s’appelait chez les anciens mesodicon, et la strophe qui le renfermait portait le nom de période mésodique.